fr
Élèves du secondaire
Étudiants Cégep | Université
Personnel scolaire
Nos services
Blogue
M'inscrire

Assistants de langue
FAQ

Bien que l’échange vise les élèves du secondaire, nous savons que toute la famille sera impliquée dans ce beau projet. Il est donc nécessaire de bien vous informer afin d’être prêt pour cette belle aventure ! Vous avez d’autres questions, n’hésitez surtout pas à contacter notre équipe !

 
Contactez-nous
 

Critères d’admissibilité

En savoir plus

Le programme d’assistant(e)s de langue est destiné aux étudiants universitaires québécois ayant envie de vivre une immersion linguistique et professionnelle rémunérée à l’international. Les étudiants de tous les domaines d’études peuvent participer à ce programme.

Pour être admissible et accéder à l’entrevue de sélection, il faut :

  • Être âgé(e) de 20 à 30 ans le 1er janvier de l’année de mise en candidature ;
  • Être inscrit(e) dans un programme d’une université québécoise, à temps plein ou à temps partiel (6 crédits minimum – étudiants libres et cours en ligne non admissibles) à au moins une des deux sessions (automne ou hiver) l’année précédant le départ ;
  • Ne pas être sur le marché du travail à temps plein (30 heures et plus) ;
  • Ne pas avoir commencé une carrière en enseignement ;
  • Résider de façon permanente au Québec ;
  • Être citoyenne canadienne ou citoyen canadien ;
  • Avoir le français comme langue maternelle et avoir été scolarisé en français au Québec au primaire et au secondaire ;
  • Être en excellente santé ;
  • Avoir une excellente maîtrise du français écrit ;
  • Avoir une bonne connaissance de la langue du pays d’accueil ;
  • Ne pas être admis à un autre programme d’assistantes ou d’assistants ou de monitrices ou de moniteurs canadiens de langue ;
  • Ne pas avoir de casier judiciaire ;
  • Être disponible pour la rencontre d’information à la mi-juin.

Processus d’inscription

Pour connaître le processus d’inscription, veuillez consulter la section INSCRIPTION de notre site web.

En savoir plus

Rôle d’un(e) assistant(e) de langue

En savoir plus

Le programme offre aux étudiant(e)s des universités québécoises l’occasion d’occuper un poste de soutien à l’enseignement du français au niveau primaire, secondaire, collégial ou universitaire, selon le pays d’accueil. Annuellement, une cinquantaine de postes d’assistant(e) de langue sont disponibles, à raison de 12 à 14 heures par semaine.

Les principales tâches de l’assistant(e) de langue sont :

  • Motiver les étudiant(e)s dont la langue maternelle est celle du pays d’accueil dans leur apprentissage du français ;
  • Diriger certaines activités qui enrichissent le programme d’études en langue étrangère, en privilégiant les situations de communication orale ;
  • Soutenir l’enseignant, sans le remplacer ;
  • Faire connaître aux élèves son mode de vie et la culture québécoise ;
  • Préparer des activités pédagogiques.

Les assistant(e)s de langue ne remplacent pas l’enseignant(e) : ils l’appuient en aidant les élèves dans leur apprentissage. Ils doivent s’attendre à travailler en classe avec l’enseignant(e), ou seuls avec de petits groupes d’élèves. En général, les activités scolaires et parascolaires organisées par l’assistant(e) de langue se déroulent sous la supervision de la personne chargée du programme d’études en langue étrangère dans l’établissement d’enseignement. Certains enseignant(e)s laissent à leur assistant(e) de langue toute latitude dans la préparation de leurs activités, mais dans la plupart des cas, ils s’attendront à ce que le travail effectué avec les élèves soit lié à celui qui est accompli en classe.

Les assistant(e)s de langue ne peuvent pas exécuter les tâches administratives relevant de l’enseignant(e). Ils ne sont pas autorisés à prendre seuls la responsabilité de tout le groupe, ni à faire de la discipline, ni à assumer la correction écrite des travaux ou des examens, la surveillance des élèves, etc.

Avant de commencer leur travail, les assistant(e)s de langue peuvent bénéficier d’une période d’observation des groupes qui leur permettra, entre autres, de :

  • Connaître les pratiques pédagogiques de l’enseignant(e) ;
  • Voir la façon dont les élèves sont récompensés ou corrigés ;
  • Mieux connaître la dynamique de chacun des groupes avant d’entreprendre avec eux des activités ;
  • Constater les comportements attendus, tolérés ou défendus dans la classe ;
  • Juger le niveau de langue des élèves ;
  • Apprendre les noms des élèves.

Rôle de l’équipe des Échanges azimut chez Éducation internationale

En savoir plus

Les programmes étant répartis entre les deux partenaires internationaux, la structure administrative se déroule comme suit : Éducation internationale prend soin de vous jusqu’à votre départ du Québec pour le pays d’accueil. Le partenaire étranger prend le relais et s’occupe de vous dès votre arrivée jusqu’à votre retour. Ceci est cohérent avec le fait que nous sommes plus éloignés de votre situation pour pouvoir vous diriger dans certaines situations spécifiques.

Cela ne signifie toutefois pas que notre porte sera fermée durant cette année, nous vous invitons à garder contact avec nous et à nous tenir au courant du déroulement de votre expérience.

Les niveaux scolaires visés par le travail de l’assistant(e) de langue selon la destination

En savoir plus

  • Primaire : Royaume-Uni
  • Secondaire : Royaume-Uni et Allemagne
  • Collégial : Royaume-Uni et Allemagne
  • Universitaire : Mexique

Budget à prévoir

En savoir plus

  • Documents administratifs : certificat médical (parfois payant), antécédents judiciaires (60-70$), passeport valide au moins 6 mois après la fin du séjour (120 à 160 $) ;
  • Demande de visa :
    • Allemagne : gratuit
      L’obtention du visa se fait une fois arrivé au pays ;
    • Mexique : gratuit
      Un déplacement en personne à Montréal obligatoire est à prévoir au cours du mois d’août ;
    • Royaume-Uni : environ 700 $
      Un déplacement à Ottawa obligatoire est à prévoir au cours de l’été ;
  • Billets d’avion ;
  • Installation dans le pays d’accueil et premier mois de loyer ;
  • Assurances (santé, voyage et responsabilité).

Rémunération

En savoir plus

Éducation internationale verse une allocation de 1 500 $ (non imposable) à chaque assistant(e)s de langue. Cette somme est versée à la fin du contrat, sous condition d’avoir rempli le mandat. Elle sert d’indemnité de transport et de déménagement, ainsi que de participation à la rencontre d’information à Québec au mois de juin.

Le montant net des allocations mensuelles varie selon le pays d’accueil et est calculé d’après le coût moyen de la vie. Il s’agit d’un salaire versé par l’établissement d’accueil ou par l’organisme partenaire.

Le salaire mensuel approximatif net est le suivant :

  • Royaume-Uni : 885 GBP
  • Allemagne : 800 EUR
  • Mexique : 8 000 MXN

Hébergement

En savoir plus

Cela n’est pas une obligation, mais il est généralement demandé à votre établissement ainsi qu’à la personne responsable de votre accueil d’organiser un logement pour les premiers jours en sol étranger et par la suite de vous aider à trouver un logement selon vos désirs et votre budget. Informez-vous toujours du coût total et des services couverts, comme les repas, le chauffage, le téléphone, etc. N’hésitez pas également à vous informer sur les droits de visite.

Il est possible qu’on vous demande une avance/un dépôt pour payer votre loyer.

N’oubliez pas que vous devez payer toutes vos dépenses, y compris celles liées au logement, à même l’allocation que vous recevrez.

Bagages

En savoir plus

Vérifiez les coûts relatifs aux bagages supplémentaires avant de réserver vos billets d’avion. Certaines compagnies ont des coûts plus élevés que d’autres et il peut être parfois avantageux d’opter pour des compagnies ayant des coûts de billets plus élevés, mais incluant des bagages gratuits.

Pour les vols internationaux, les coûts de bagages supplémentaires sont souvent très élevés, pouvant aller à plus de 100 $ par bagage.

Tenez-vous-en au strict minimum et envisagez l’achat de certains produits volumineux et lourds (shampoing, savon, sèche-cheveux, etc.) une fois rendu à votre pays d’accueil.

Assurez-vous d’emporter avec vous des outils pouvant être utiles lors de vos activités :

  • Affiches du Québec ;
  • Brochures et dépliants touristiques ;
  • Cartes postales ;
  • Magazines pour les jeunes ;
  • Menus ;
  • Photos ;
  • Argent canadien en papier ;
  • Autres objets pouvant être intéressants pour les élèves.

Déclaration de revenus – Impôts Canada

En savoir plus

En tant que résident québécois et citoyen canadien, vous avez des obligations fiscales à remplir, même durant un séjour à l’étranger. Par conséquent, avant de terminer votre mandat dans le pays hôte, nous vous suggérons de vous assurer d’avoir en main un document officiel ou des relevés comme preuve des payes reçues.

La règle générale au Canada et au Québec : vous êtes tenus de déclarer tout revenu gagné en dehors de votre province de résidence. Il existe certaines conventions fiscales entre pays qui pourraient être avantageuses selon votre situation. Pour avoir plus de renseignements, contactez le Bureau international des services fiscaux.

La déclaration de revenus gagnés hors Québec pouvant être complexe, nous vous conseillons de consulter un comptable spécialisé dans le domaine international afin de vous assurer que votre dossier soit complet et selon les normes.

Attention : l’allocation forfaitaire de 1 500 $ remise par Éducation internationale n’est pas une bourse, ni une subvention, mais plutôt un remboursement pour frais de transport et de déménagement. Le terme est très important, car cette somme ne doit pas être déclarée comme revenu. Vous ne recevrez pas de T-4 du gouvernement du Québec pour cette raison.

Remboursement du prêt pour études

En savoir plus

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (Aide financière aux études) accorde un statut particulier aux participant(e)s aux programmes, leur permettant de différer le remboursement de leur prêt étudiant pour une période de 6 mois renouvelable. La participante ou le participant doit présenter une nouvelle demande à l’Aide financière aux études pour chaque période où il désire différer le remboursement de son prêt étudiant.

Pour obtenir des renseignements complémentaires à ce sujet, visitez le site de l’Aide financière aux études

Assurance maladie du Québec

En savoir plus

Pour demeurer couvert par l’assurance maladie, vous devez être présent au Québec 183 jours ou plus par année, du 1er janvier au 31 décembre. Les séjours de 21 jours ou moins ne comptent pas, tout comme les journées de départ et de retour. Pour la majorité des assistant(e)s de langue, le total des jours passés en dehors du Québec annuellement est inférieur à 183, car le contrat se déroule sur deux années civiles.

Toutefois, une personne qui séjourne à l’extérieur de la province de Québec 183 jours ou plus par année peut conserver sa qualité de résident permanent, pourvu qu’elle avise la Régie de son absence et que cette absence n’ait lieu qu’une seule fois tous les sept ans. Veuillez consulter le site de la RAMQ pour plus de renseignements à ce sujet.

Si vous répondiez aux critères vous permettant de bénéficier des services assurés à l’extérieur du pays, la règle générale de remboursement des frais de service de santé en dehors du Canada comprend :

  • Les services professionnels (les services rendus par un médecin, un dentiste ou un optométriste, dans la mesure où ils sont couverts au Québec) ;
  • La Régie de l’assurance maladie rembourse les services professionnels jusqu’à concurrence des tarifs en vigueur au Québec, et ce, même si la personne assurée a déboursé davantage.

Attention : Les médicaments achetés à l’extérieur du Québec (même s’ils sont prescrits par un médecin) ne sont pas couverts. Avant de quitter le Québec, la personne qui prend des médicaments de façon régulière peut cependant voir avec son pharmacien s’il est possible d’obtenir ceux dont elle aura besoin pendant son absence.

Les assistant(e)s de langue affectés à l’étranger bénéficient d’une certaine couverture par le service national de santé. Toutefois, à l’extérieur de vos dates de contrat, ou lorsque vous êtes en vacances à l’extérieur du pays où vous êtes assistant(e) de langue, vous n’êtes plus couvert.

Éducation internationale recommande formellement de souscrire à une assurance complémentaire de voyage.

Assurance voyage et assurance responsabilité

En savoir plus

Assurance voyage

Une assurance voyage offre un choix de protection en cas d’accident ou de maladie survenant au cours d’un voyage à l’extérieur de la province de résidence. Elle peut notamment couvrir :

  • Les frais de soins et de services hospitaliers, médicaux, et paramédicaux ;
  • La perte ou l’endommagement des bagages ;
  • L’annulation de voyage ;
  • La mutilation ou le décès accidentel.

L’assurance voyage et l’assurance maladie du Québec sont complémentaires. L’assurance voyage est valide seulement si vous demeurez une personne assurée en vertu du régime d’assurance maladie du Québec durant votre séjour en dehors de la province. De nombreuses compagnies, des agences de voyages, des institutions financières offrent des régimes d’assurances. Renseignez-vous auprès d’un agent à propos des conditions offertes : indemnisation, annulation, perte de valises, etc., afin de vous donner une idée de ces divers plans.

Assurance responsabilité

Lorsque vous louez un appartement, seul ou avec d’autres, ou que vous êtes en pension chez quelqu’un, vous devez vous assurer d’avoir une assurance en cas d’accident dans votre logis, d’incendie, de vol, de bris d’équipement, de vandalisme, etc. Si vous profitez de l’assurance familiale de vos parents, renseignez-vous sur les conditions offertes.

Le choc culturel

En savoir plus

Lors d’une immersion à l’international, il peut arriver que les personnes vivent un choc culturel lorsqu’elles sont plongées dans un monde dont les repères sont différents.

Découvrir de nouvelles cultures et mieux comprendre sa propre culture fait partie des expériences des assistant(e)s de langue en échange. Au cours de leur séjour, ils découvrent différentes croyances, coutumes, lois, langues, arts, religions, valeurs, organisation de la famille, organisation sociale et politique. En général, la découverte d’une nouvelle culture est très enrichissante et positive pour les assistant(e)s de langue même si elle peut être bouleversante.

Lors de votre formation pré-départ, vous recevrez des conseils pour mieux vivre le choc culturel de même que des actions à prendre afin de vivre ce moment d’adaptation de la meilleure façon possible.

Des questions?

Contactez-nous

Inscrivez-vous dès maintenant!

Date limite : 31 janvier 2019

M'inscrire